À PROPOS

Poly-FI est un comité de l'AECSP de l'École Polytechnique Montréal qui a pour mission de promouvoir le génie auprès des femmes et des enfants.

ADRESSE

514-340-4711 poste 3258

 

Pavillion principal local C-544

2900 Boul. Edouard-Montpetit,

Montréal, QC H3T 1J4

 

poly-fi@aecsp.qc.ca

ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Gris LinkedIn Icône

© 2018 par Poly-Φ

Encore aujourd’hui, peu de jeunes femmes s’engagent sur le chemin de l’ingénierie à l’heure de leur choix de carrières. En 2017, seulement 15% des membres de l'Ordre des ingénieurs du Québec étaient des femmes. En 2016, le pourcentage d'étudiantes à Polytechnique était de 28% et les femmes représentaient que 13% du corps professoral.

En octobre 1998, l’École Polytechnique Montréal lança la Chaire Marianne-Mareschal, qui avait comme mission la promotion du génie auprès des femmes et des enfants. Elle connait beaucoup de succès et rejoint un grand nombre d’étudiant(e)s et professionnel(le)s de tous les âges par les activités nombreuses et variées organisées par la Chaire.

Malheureusement, la Chaire a dû fermer en décembre 2016. Les cinq étudiantes employées au moment de la fermeture, soient Jihane Ajaja, Malika Ouiremmi, Éloïse Edom, Carine Dadzie et Meredith Alousi-Jones, n’ont pas baisser les bras et fondent, grâce à l’appui de l’AÉCSP, le comité Poly-FI, qui a donc repris la plupart des programmes de l’ancienne Chaire. Depuis son lancement, le comité bâti sur les fondations laissées par la Chaire et connait d’important succès dans sa première année.

NOTRE VISION

Promouvoir le génie auprès des étudiantes de Polytechnique, présenter des modèles féminins à la jeunesse et rendre accessible le génie aux enfants d'écoles défavorisées de Montréal.

NOTRE MISSION

Déconstruire les préjugés autour du génie et présenter ce domaine d'étude comme un milieu accessible à toute personne souhaitant le découvrir.

NOS ACTIVITÉS

Tout au long de l'année, nous organisons diverses événements tels que des visites industrielles, conférences, panels, cocktails de marrainage et plus encore. De plus, nous rencontrons des élèves d'écoles primaires de Montréal afin d'animer des activités scientifiques leur faisant découvrir le génie.

« J'ai grandi dans une société où le principe qu'une fille n'est pas capable existait de moins en moins. Dans ma famille, en tout cas, ça n'existait pas. » - Julie Payette